Qui ne s’est pas déjà demandé comment fonctionne le monde qui nous entoure ? En collaboration avec l’AESTQ et David Bernard du GUEPE, les élèves des classes de 4e, 5et 6e année de l’école Marie-Victorin de la commission scolaire de Charlevoix ont tenté de répondre à cette question. En appliquant une démarche d’investigation scientifique, ils ont pu apprécier et mieux comprendre certaines interactions au sein de l’écosystème de leur cour d’école. 

Un écosystème dans ma cour ? Mais qu’est-ce qu’un écosystème ? Un mot compliqué pour nommer un concept complexe ? Comment peut-on « comprendre » les interactions des êtres vivants avec leur environnement et entre eux ? Quels sont les besoins de ces êtres vivants ? On peut répondre à toutes ces questions posées par les enfants en mettant en place une démarche d’investigation ou d’enquête scientifique. La première tâche à accomplir : sortir dans la cour d’école avec l’intention d’y faire des observations méticuleuses du milieu, d’y prendre des mesures, d’y recueillir des informations, d’y prendre des notes et d’y réaliser des dessins d’observation. C’est ce que les élèves de l’école Marie-Victorin ont fait. Non seulement ils ont accompli cette tâche, mais aussi ils ont touché et tamisé le sol, puis ils ont récolté les graines trouvées. Ceci, afin de classer ces graines selon leur taille et d’étudier la porosité du sol.

 

Après l’analyse de cette matière « non vivante », les élèves ont poursuivi leur enquête sur les êtres vivants qui habitent le sol. L’étude des vers de terre et des plantes leur a entre autres permis de mieux comprendre les interactions au sein de l’écosystème de leur cour d’école et le cycle de vie des êtres vivants y habitant. Après avoir fait ces découvertes, les élèves ont poursuivi l’investigation à un autre niveau de la chaîne alimentaire : l’étude d’un amphibien.

 

Riches de leurs découvertes, les élèves ont créé un vivarium dans la classe et investi leurs apprentissages dans la découverte d’un autre écosystème grâce à une sortie en milieu naturel accompagné par un éducateur-scientifique de GUEPE.

 

Partenaires et collaborateurs

  • L’association pour l’enseignement de la science et de la technologie au Québec (AESTQ)
  • Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE)
  • Vincent Lapointe-Dufour, parent horticulteur d’une élève

Outils disponibles

Outils à venir

  • Guide enseignant sur la fabrication d’un vivarium (livres intéressants sur le vivarium)
  • Guide contenant toutes les étapes : (pour chaque étape) :
    • Le vivarium
    • Les sols
    • Le vermicompostage
    • Les plantes
    • Les insectes
    • Les amphibiens et les reptiles
    • Le cycle de reproduction de la grenouille
    • La chaine alimentaire
    • Liste de livres liés à la thématique

Une grande question, de grands apprentissages pour les enfants ! Voilà comment à partir d’un petit milieu tel que la cour d’école ou le parc, les notions d’écosystèmes, d’interaction entre le vivant et le non-vivant et les besoins des êtres vivants ont pu être abordés à travers une démarche d’investigation scientifique.